De l'eau sous le désert : les qanats

Documentation de systèmes hydrauliques souterrains en milieu désertique dans le cadre d’un programme d’étude archéologique en Arabie Saoudite.

Spéleologue utilisant un scanner 3D LEICA BLK360 pour un rélévé topographique précis en vue d'un modélisation de la galerie

Équipement de voies
d'accès sur cordes

S’étirant sur plus de 2000 hectares, l’oasis d’AlUla est l'une des oasis les plus importantes d'Arabie. Elle a prospéré depuis la préhistoire grâce à sa longue tradition de gestion de l’eau et des sols et à son implantation sur les routes de commerce et de pèlerinage. Aujourd’hui, un nouveau projet archéologique enquête sur son histoire.

Après plusieurs années de prospections sur la vieille ville d’Al Ula et son oasis, la société Archaios a entamé des investigations sur le système de qanats. Ce travail a pris corps dans le cadre du programme de recherche archéologique UCOP.

Trois zones de qanats ont été identifiés grâce à la présence de puits. Après un complément bibliographique, nous avons été sollicité pour mener des explorations afin de documenter ces différentes cavités creusées et bâti par les habitants de la vallée à une époque encore indéfinie.

scan-leica-modelisation-3d-galerie-souterraine-qanat-alula-06

Ce type d’espaces instables, abandonné depuis longtemps nécessite une appropriation fine et en longueur pour se prémunir des différents risques aléatoires . Le repérage de chaque permet d’évaluer en premier lieu la stabilité des édifices (parement des puits d’accès, tenues des parois argileuses non bâti).

La présence d’habitations en surface ainsi que la nature de la roche laisse penser que certains gaz toxiques peuvent être présents dans les souterrains. Les détecteurs de gaz sont nécessaires, du CO2 ayant été relevé en quantité suffisante pour provoquer des intoxications.

Cette phase de repérage permet enfin de structurer les phases de documentation du qanat.

Des prélèvements de calcite devraient mieux renseigner les archéologues sur la datation de chaque qanat (creusement, régime hydrologique , arrêt utilisation).

Nous avons par la suite levé une cartographie 3D de chaque site. Il est recherché ici à caractériser les volume souterrain existant pour en tirer des enseignements sur les techniques de creusement, sur les usages et fonctionnement des ces qanats.

Pour finir une mise en image photo et vidéo permet d’affiner la compréhension de ces galeries souterraines.

Après les avoir prospecté et cartographié lors des campagnes précédentes, l’équipe d’UCOP a pu explorer ces systèmes souterrains en collaboration avec les spéléologues de Cordata au cours d'eun nouvelle saison d’étude. Une galerie d’environ 150 m, ainsi que plusieurs regards atteignant 13.5 m de profondeur, ont pu être documentés et scannés afin d'en réaliser un modèle numérique 3D.

Moyens et compétences techniques

Levés et traitement de modèle 3D LEICA BLK360 souterrain

Techniques d’exploration souterraine (stabilité du milieu, atmosphère respirable, zone étroite, passages verticaux, système de communication et évaluation permanente de l’aléas risque)

Encadrement et sécurisation d’archéologues

Prélèvements de concrétions minérales pour datation

Mise en image et vidéo en souterrain (espace contraint et sombres)

Moyens d’évacuation et ergonomie (potence, civière spéléologique)

Galerie

Spéleologue utilisant un scanner 3D LEICA BLK360 pour un rélévé topographique précis en vue d'un modélisation de la galeriescan-leica-modelisation-3d-galerie-souterraine-qanat-alula-07scan-leica-modelisation-3d-galerie-souterraine-qanat-alula-08scan-leica-modelisation-3d-galerie-souterraine-qanat-alula-05scan-laser-leica-modelisation-3d-technique-corde-oasisscan-laser-leica-modelisation-3d-sherpa-petzlscan-laser-leica-modelisation-3d-potence-desert-puitsscan-laser-leica-modelisation-3d-etroiture-souterrainscan-laser-leica-modelisation-3d-detecteur-gaz-confineScan laser avec leica puis modelisation 3d des puits et regards des qanatsscan-laser-leica-modelisation-3d-descente-puits-qanat

Liens externes

Missions similaires